Principes EGO


LES PRINCIPES D’EUROPEAN GREEN OFFICE (EGO)

Afin de devenir un bureau éco-responsable, certains principes doivent être respectés. Les principes d’EGO portent à la fois sur les pratiques de gestion et sur les résultats. Ces principes sont repris ci-dessous.


 Principes liés à la gestion
Les principes liés à la gestion sont associés à des questions managériales telles que mettre en place des objectifs environnementaux et augmenter la prise de conscience de travailleurs de leur impact environnemental.

L’engagement environnemental et sa politique
La direction générale est résolument décidée à améliorer la performance environnementale de l’organisation, et à montrer son soutien en faveur des actions pro-environnementales au sein du bureau. Le bureau doit disposesr d’une déclaration de politique environnementale documentée, approuvée par la direction générale.


Les objectifs environnementaux et le plan d’action

Le bureau doit identifier les thèmes environnementaux importants (aspects/impacts environnementaux), tout en considérant les spécificités du bureau et sa localisation.  Compte tenu de ces informations, le bureau doit définir ses objectifs et rédiger un plan d’action environnemental clair.


Le coordinateur European Green Office et son équipe
Afin de coordonner et mettre en œuvre des actions ECO, le bureau doit élire parmi le personnel une personne (un coordinateur du projet Bureau éco-responsable) et son équipe.


La sensibilisation du personnel à l’environnement
Tout le personnel d’un Bureau ECO doit être informé des objectifs ECO, du système de management et des pratiques approuvées et encouragées au sein du bureau.  Les employés doivent être instruits, formés et guidés afin qu’ils puissent déterminer quelles mesures pratiques sont mises en œuvre et lesquelles concernent leur fonction.


Le contrôle et le suivi des améliorations
Le bureau doit régulièrement contrôler et vérifier la réalisation effective non seulement des objectifs environnementaux et de son plan d’action, mais aussi de sa performance environnementale.  Le bureau doit déterminer des indicateurs clé pour les activités dont l’impact environnemental est significatif.  Il devra ensuite les contrôler/mesurer de manière périodique.


Principes liés aux questions spécifiques/à la performance
Les principes liés aux questions spécifiques et à la performance se caractérisent par la performance d’aspects environnementaux significatifs tels que l’énergie et les déchets.

L’approvisionnement éco-responsable
Le bureau doit adopter des critères d’achats et des procédures éco-responsables pour la sélection des fournisseurs et des entreprises de services.


L’amélioration du rendement énergétique
Le bureau doit fixer des mesures afin d’économiser l’énergie, et doit pouvoir prouver son efficacité énergétique.


 La diminution de la consommation des ressources naturelles et du matériel de bureau
Le bureau doit fixer des mesures afin de réduire la consommation de ressources naturelles et de matériel de bureau.  Cette consommation dépend des spécificités inhérentes à l’entreprise et de sa situation (aspects significatifs).


Le recyclage et la réduction des déchets
Le bureau doit adopter des mesures afin de réduire les déchets, et instaurer un tri sélectif, pour permettre un haut niveau de recyclabilité et se conformer aux exigences locales.


Le transport et la mobilité durable
Le bureau doit établir des critères afin de minimiser les impacts environnementaux du transport et encourager la mobilité durable.


La création d’un environnement professionnel sain
Le bureau doit fixer des mesures afin de créer et promouvoir un environnement/des conditions de travail sain(es) et socialement responsable(es) (ce qui implique une évaluation régulière des risques sur les lieux de travail).

 


Log in

Email:

Password:

OK